Actualités

Yahoo craque un milliard sur Tumblr


Yahoo! avait 1 milliard à dépenser d’urgence. Ils ont raté Dailymotion, mais prennent Tumblr. À noter que pour ses opérations financières Yahoo! disposait de 5,3 milliards au premier trimestre 2013. Marissa Mayer, PDG de Yahoo! pourrait donc encore jouer à l’ogre sur le net pour essayer de redorer l’image sur célèbre portail.

yahoo_tumblr

Yahoo! y-a plus grand chose à faire ? MDR

Yahoo! est à l’origine, un annuaire créé par deux étudiants de Stanford : Jerry yang et David Filo. L’entreprise est fondée en 1995 et va avoir la croissance fulgurante qu’on connaît. Il faut se souvenir qu’à l’époque Google en était qu’à ses balbutiements. La bulle internet en plein essor. Deux moteurs de recherche qui faisait le buzz : Hotbot, et Alta Vista. Beaucoup l’avait senti : internet c’est bien, mais va falloir s’y retrouver là-dedans. Comment les internautes trouveront-ils l’info ? Celui qui saura imposer la bonne solution, et surtout la plus efficace, avait un bel avenir devant.

C’est sur cette base que Yahoo commence à se taper la part du lion avec son annuaire classé en catégories. Puis très rapidement, prenant de l’ampleur, ils ont un coup de génie en créant parmi les premières boîtes mails gratuites. Autant que je me souvienne, il ne devait y avoir à l’époque sur Hotmail. Google gmail est arrivé bien des années plus tard.

Toujours est-il que seulement deux ans plus tard, Yahoo! rentre en bourse. En 2002 Yahoo! rachète Inktomi, et en juillet 2003 Overture Services par le biais des moteurs Alta Vista et AlltheWeb. En février 2004, Yahoo! abandonne les résultats Google, et lance son propre moteur de recherche YST (yahoo! search technology). Selon Alexa, Yahoo! était le site le plus visité du monde en 2004.

Cette formidable ascension tiendra le coup au moins jusqu’en 2007. Ensuite, c’est la vente à Microsoft refusée, des alliances qui se perdent dans les brumes, des PDG qui se succèdent. Une interface qui bouge à peine, un look de plus en plus vieillissant, plus aucun véritable service novateur. Toujours à la traine par rapport à la concurrence qui prend largement les devant. L’info est ultra populiste et souvent qu’une introduction renvoyant vers des magazines people. À force vouloir faire safe, il devient de plus en plus difficile de se connecter à son compte Yahoo! (moi j’ai laissé tomber. Raz le -bol d’avoir à m’y reprendre à 15 fois)… Bref, c’est pas la joie chez Yahoo! Cela ne les empêche pas de réaliser un chiffre d’affaires qui ferait rêver nombre d’entre nous : prêt de 5 milliards de dollar fin 2012.

À la quête du Graal.

À ce stade, arrive Miss Mayer. Avec les milliards de trésorerie, elle cherche le bon moyen de redorer l’image du groupe et surtout de garantir un avenir à ce portail qui a connu les cimes de la gloire avant de glisser sur les douces pentes du has been face aux nouveaux géants : Google, Facebook, Baidu, … et les nouveaux virulents comme justement Tumblr et sa plateforme de blogs ou Twitter.

C’est au États-Unis que Tumblr réalise sa plus importante audience. Il a réalisé 13 millions de dollar en 2012, mais n’apportera à Yahoo! que 2 millions de visiteurs uniques, puisque beaucoup des utilisateurs de Tumblr ont déjà un compte Yahoo!. David Karp, le CEO et fondateur de Tumblr devrait empocher 200 millions de dollar sur le coup et rester à la tête du service de micro-blogging. Aux USA Yahoo! ne dépasserait pas Facebook est resterait bon 4è groupe internet. En France, il progressera à peine de la 10e à la 12e place. (eh… 🙂 … quand on dit « à peine »… c’est quand même dur MDR… !!)

La gronde chez les blogueurs.

Cette alliance n’est pas de tout repos. Yahoo! n’est pas vraiment en phase avec l’esprit Tumblr. Les 20% de blogs pornographiques de la plateforme, et l’esprit plutôt créatif et artistique d’une partie du reste n’est pas vraiment en accord avec l’esprit Yahoo! Les annonceurs traditionnels du portail n’ont pas forcément envie de voir leur pub sur les pages libertines. Et l’esprit branché créatif un poil rebel n’aime pas se voir assimiler à une machine grand publique. Parmi les très nombreux messages postés à propos du rachat, beaucoup sont dans la grogne. « Karp nous a vendu » dit l’un d’eux. Matt Mulenweg – PDG de WordPress – annonçait dimanche soir que 72.000 posts avaient déjà été importés sur sa plateforme de blogs via Tumblr (compté 500 par heure). Matt qui rajoute tout de même : «même si un million de personnes quittait Tumblr, ça ne représente que le nombre d’inscrits en une semaine sur ce site» !

Fondé il y a 6 ans maintenant, Tumblr héberge 109 milliards de blogs ! presque 78 milliards de post par jour. Beaucoup d’utilisateurs craignent maintenant pour une certaine censure de Yahoo!, Tumblr étant réputé plutôt libre. Marissa Mayer a démenti, expliquant clairement que ceci irait à l’encontre du principe même d’un site dont le contenu venait des utilisateurs. Alors, vœux pieux, ou le puritanisme frileux à la US finira par faire le trie quand même, au nom d’un principe précaution et de ne pas prendre le risque d’être l’hébergeur de blogs ne respectant la morale ?

Marissa Mayer vient de Google et souhaite appliquer les méthodes du riche cousin pour l’illustre portail. Souvenez-vous qu’en 2006 Google rachetait pour 1,6 milliard de dollar, une jeune société de 67 employés nommée Youtube. Et on sait maintenant ce que sont devenus l’un et l’autre. On se rappelle également le rachat de Instagram par Facebook. Au final, quand la trésorerie est du bon côté, il est préférable de racheter de l’utilisateur plutôt que de vouloir le conquérir. Alors, Yahoo! paré pour un renouveau ? Ou doit-on s’attendre à d’autres acquisitions ? Toujours est-il que le paysage du web est toujours en profonde mutation et qu’il faut sentir les bons plans, si possible les racheter, avant d’être soi-même dévoré par l’obsolescence.

mai 21, 2013
Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 6 =