Actualités

Moteur de recherche de commentaire DoFollow par Stratège Marketing Web

moteur de recherche de commentaire dofollow

Pierre Antoine Levesque est un de ces experts SEO très actifs que la toile. Toujours animé par le désir de partager son expertise en référencement et de trouver des outils efficaces, il a créé et mise en ligne un moteur de recherche pour commentaires DoFollow dans les blogs francophones. Un must placer quelques backlinks rapidement. Pierre Antoine nous présente son outil.

 

Bonjour Pierre-Antoine et merci de nous accorder cette interview. Vous allez aujourd’hui nous présenter un outil fort utile que vous avez créé qui permet de trouver des opportunités de backlinks. Avant d’aborder le sujet de votre outil, pouvez-vous nous parler un peu de vous et de votre parcours ?

Bonjour et merci à vous de m’accueillir sur votre blogue! Je suis canadien et j’évolue dans le domaine du webmarketing depuis un peu plus de trois ans. J’ai fait mes débuts en ligne avec le commerce électronique et le drop shipping, pour ensuite m’intéresser principalement au SEO, mais aussi aux différentes stratégies de génération de trafic web.

Ces deux dernières années, j’ai créé de nombreux sites de niche dans le but premier de les ranker dans Google pour des mots clés compétitifs et de les monétiser grâce au marketing d’affiliation.

J’ai connu ma part de succès, mais avec Google qui est de plus en plus dure dans sa lutte contre le black hat SEO, j’ai décidé de me réorienter légèrement vers le white hat afin de construire des sites plus solides et des projets viables à long terme.

Je m’intéresse aussi au trafic payant. Je possède d’ailleurs les certifications Google Analytics et Google Adwords.

 

Parlez-nous de votre outil de création de backlinks dans les commentaires de blog. Pourquoi avez-vous créé cet outil et de quelle manière l’utilisez-vous? N’est-ce pas risqué de l’utiliser ces temps-ci avec Google qui est de plus en plus difficile sur les profils de liens?

J’ai créé cet outil afin de me simplifier la vie lorsque je recherche des articles de blog qui doivent correspondre à des critères précis, tels qu’une plateforme de blog en particulier ou d’être en dofollow/nofollow par exemple.

Le fonctionnement de l’outil est en fait assez simple. Il suffit d’entrer un mot clé et de choisir le type de blog que l’on désire trouver. Une recherche est alors faite sur Google en combinant votre mot clé et une footprint correspondante au type de blog sélectionné.

Voici le lien vers l’outil : http://www.strategemarketingweb.com/blog-comment/

Pour ceux qui s’y connaissent un peu moins, une footprint c’est un petit bout de texte qu’ont en commun un grand nombre de sites utilisant le même CMS ou le même plugin. Par exemple, les sites qui sont en WordPress peuvent avoir la footprint « Powered by WordPress » dans le footer de leurs pages.

Évidemment, tout cela peut être fait de manière automatisée en utilisant un logiciel tel que Scrapebox et une bonne liste de footprints propre à chaque CMS. Toutefois, un problème majeur que je rencontrais sans cesse est que toutes les listes de footprints que j’ai pu trouver étaient en anglais et même lorsque je les combinais avec des mots clés francophones, j’obtenais quand même une majorité de résultats en anglais.

Afin de remédier au problème, j’ai donc construit une petite liste de footprints en français et ce sont celles qui sont utilisées dans l’outil. Essayez l’outil avec des mots anglophones ou bilingues tels que seo, junk et marketing et vous constaterez que sauf exceptions tous les résultats sont en français.

À ma connaissance, cet outil est la manière gratuite la plus simple et efficace de trouver des opportunités de liens en français.

Maintenant, concernant les objections que certains peuvent avoir par rapport au risque de pénalité, je réponds qu’il faut évidemment utiliser l’outil de manière intelligente.

Je ne recommande pas aux gens d’aller créer 50 backlinks de commentaire de blog vers leur site chaque jour, loin de là. Et il ne faut surtout pas cibler uniquement les blogs en dofollow.

Si vous faites cela, il s’agit clairement d’un signal évident comme quoi vous êtes en train d’essayer de manipuler les résultats de recherche de Google. C’est ce qu’on peut appeler jouer avec le feu!

Pour ma part je ne me préoccupe pas vraiment que les commentaires soient en dofollow ou en nofollow car je crois que c’est une arme à double tranchant. J’ai toutefois décidé de laisser le choix aux utilisateurs car plusieurs m’ont demandés d’ajouter cette fonctionnalité.

Une stratégie sécuritaire (et beaucoup plus white hat) consiste à utiliser l’outil pour trouver un grand nombre d’articles de blog sur un sujet précis. On laisse ensuite un commentaire qui apporte quelque chose de plus à l’article et on met un lien vers son article qui est soit sur le même sujet, soit sur un sujet complémentaire.

Vous pouvez vous attendre à recevoir quelques visites ciblées par semaine avec chacun de ces liens si, et seulement si, vos commentaires sont vraiment intéressants. Dans certains cas, comme lorsque vous faites ce genre de commentaire sur des articles sur des blogs populaires ou sur des articles qui sont bien référencés dans Google, vous pouvez même recevoir quelques dizaines de visiteurs/semaine.

Ça ne s’arrête pas là. Chaque fois que vous découvrez un nouveau blog avec l’outil et que vous commentez de manière intelligente vous attirez l’attention du propriétaire du site sur vous et sur votre site.

Ainsi, vous faites connaître votre site auprès de ceux qui ont le pouvoir d’éventuellement vous donner de vrais liens contextuels en dofollow.

Pour la même raison, si dans le futur vous souhaitez faire un article invité sur ces blogs, il est beaucoup plus probable que ces blogueurs acceptent car ils vous connaîtront déjà et seront déjà familier avec le contenu de votre site.

Voilà donc comment j’utilise mon outil.

 

Pour vous quelles sont les méthodes les plus efficaces pour grimper rapidement dans les SERP? Quels conseils donneriez-vous à un nouveau site qui veut voir sa position évoluer rapidement ?

Le SEO a évolué beaucoup ces dernières années et les techniques qui étaient rapides et relativement sécuritaires le sont beaucoup moins aujourd’hui. Même les Private Blog Networks ont perdu beaucoup de leurs attraits.

Google a même une sandbox en place en ce moment pour s’assurer que les nouveaux sites n’évoluent pas trop rapidement dans les SERPs.

Dans un tel contexte, la seule manière que je vois de grimper rapidement c’est avec des mots clés de très faible compétition. Malheureusement, ces mots clés ne sont généralement pas ceux qui amènent le plus de trafic.

Je pense qu’il vaut mieux viser une croissance sur le long terme en utilisant des techniques à plutôt white hat. C’est le conseil que je donnerais à un débutant.

Pour ce qui est de la façon de le faire, à mon avis le mieux c’est de créer du contenu intéressant aux yeux de ceux qui ont le pouvoir de vous donner des backlinks (souvent les autres blogueurs de votre industrie) et de développer des relations avec eux afin qu’ils voient votre contenu et qu’ils le partagent et en parlent sur leurs blogs.

Une telle approche exige du temps, mais vous construisez quelque chose de très solide!

 

Avez-vous un projet en cours ou à venir ? Lequel ?

Oui. Mon projet principal est en fait le développement de mon nouveau blog sur le webmarketing, strategemarketingweb.com. Je suis longtemps resté dans l’ombre avec mes sites de niche et mes activités de drop shipping, maintenant que j’ai appris énormément je veux me montrer au grand jour et développer mon audience.

 

Comment voyez-vous l’avenir du web et du référencement ?

Je pense que beaucoup de référenceurs vont délaisser le black hat et s’orienter vers des techniques plus white hat cialis preis.

L’histoire s’est répétée de nombreuses fois entre Google et les référenceurs. Chaque fois que Google trouve une manière de mettre un terme à une technique SEO qui fonctionne trop bien, les référenceurs trouvent une nouvelle technique et l’exploitent jusqu’à ce que Google trouve à son tour une façon de leur mettre des bâtons dans les roues.

Je pense que ça va continuer comme ça pendant encore un bout de temps. Tout ce qui va changer c’est que les techniques vont devenir de plus en plus white hat car les référenceurs en ont marre de constamment s’adapter aux nouveaux caprices de Google.


juillet 11, 2015
Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + 6 =