Actualités

Google abandonne le PageRank.


Le PageRank ? rappel.

Le PageRank, pour les novices, est une sorte de classement Google de l’intérêt d’une page web qui avait son importance dans les SERP’s (résultat du moteur de recherche). Ce célèbre indicateur faisait donc figure d’échelle sociale du web, et de motivation pour les référenceurs : mieux le référencement était fait, meilleur était le PageRank. En tout cas, jusqu’à PR3/4. Ensuite, d’autres critères rentraient en compte comme l’audience, la fréquence des mises à jour, le caractère unique des informations données ou contenu (pas de duplicata content), le contenu lui-même (au moins 500 caractères par page,…) etc. En quelque sorte, le PageRank ou PR était une sorte de grade, des étapes à franchir. La récompense était au bout du chemin : meilleur était le PR, mieux vos pages sont étaient classées dans les résultats Google. En clair, les meilleurs pages selon se classement apparaissaient en premier dans les résultats. La réussite et le succès d’un site web y était donc clairement une conséquence. Les métiers du SEO et du référencement étaient donc essentiellement conditionnés par le PR.

Une efficacité en perte de vitesse.

Seulement, depuis quelques temps, plusieurs indices tendent à nous mettre un sérieux doute sur la validité de ce fameux PR. Beaucoup se sont aperçus qu’il ne suffisait plus d’avoir un PR fort pour être en tête des résultats. On a ainsi vu apparaître en haut des classements, des pages à PR faible… et certains PR moyens (autour de 3 ou 4) ont reculé, parfois de manière importante, dans les résultats.
Les dernières manœuvre de Google, avec les mises à jours Panda et Penguin, y sont pour beaucoup. Plusieurs éléments prenant une grande importance comme : le contenu (content is king), l’actualisation, le partage sur les réseaux sociaux, l’auteur etc.

L’abandon ?

La dernière mise à jour du PR par Google date de février 2013 cialis generika rezeptfrei. Et il y a peu, Matt Cutts a tranché en annonçant sur son compte Twitter en réponse à la question « Y aura-t-il une mise à jour du PageRank avant 2014 » : « cela m’étonnerait ». Après cette échange, il a été plus clair et a expliqué dans une vidéo « à l’avenir l’indicateur PageRank est donc voué à disparaître peu à peu ».

Cette démarche de Google implique que, depuis février 2013, et ceux au moins jusqu’en 2014, voir jusqu’à l’abandon officiel, les PR des pages ne sont plus des indicateurs digne de confiance. Les PR affichés ne sont que ceux d’avant février 2013. Si le PR avait été mise à jour, certains auraient probablement augmentés, d’autres, peut être, auraient en contraire régressés.

Doit-on voir ici une volonté des actionnaires Google qui souhaitent recentrer l’activité du géant en supprimant les services non-rentables ? Doit-on voir une telle progression du moteur de recherche pour proposer des réponses pertinentes qu’il n’a plus avoir besoin de ce type de classement ?… il y a certainement un peu des deux. En tout cas, de la même manière que l’abandon par la firme de Mountain View de Google Reader a garanti le succès spontanée de quelques malins qui ont su prendre le relais à temps, on peut supposer que ce classement laissera le champs libre à d’autres : AlexaRank semble bien situé. MozRank, etc. À suivre.


octobre 10, 2013
Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + 8 =